Mardi 26 août 2 26 /08 /Août 17:48

- Il n'a pas dit un mot. Il a refermé la porte derrière lui et a entrepris de m'effeuiller sans autre forme de procès. J'étais interloquée mais incapable de résister : au contraire, je levais mes jambes quand il fit glisser ma culotte. Malgré cela, trouvant que je n'étais pas assez réactive, il me l'arracha brutalement. Le craquement sec du tissu ruiné seul troubla le silence.
- Ah ...
- Ca vous choque ?
- Non ... poursuivez !
- J'émis une protestation mais c'était juste pour la forme : "Je suis mariée ...". Il me retourna et me fit appuyer contre le mur ... Et moi, comme une poupée de chiffons, je lui obéis et j'étais prête à ce moment là à obtempérer à tout ce qui m'étais demandé même les requêtes les plus folles.
- D'accord, je vois ...
- Il m'embrocha et c'est avec horreur que je constatais que j'étais trempée comme rarement. Pourtant, mon dégoût était incommensurable ... J'étais dégoûtée perchée au dessus de la cuvette des toilettes, de l'odeur d'urine, de faire ça avec un aussi dégoûtant personnage qui me pénétrait et qui me tenait les seins entre ses doigts boudinés, de faire ça sans protection, j'étais dégoûtée de moi-même ... Mais je ne sais pas, ce dégoût avait quelque chose de terriblement excitant. Je ne sais pas à quel moment c'est arrivé, mais j'ai joui à tel point que j'en ai hurlé. Puis il m'a retournée et j'ai failli vomir quand il m'a pris la bouche et j'ai encore joui. Alors je l'ai serré dans mes bras, je l'ai griffé, je l'ai supplié de me prendre encore. J'étais ailleurs, perchée dans un nirvana et je ne suis retombée sur terre que lorsque je le sentis jouir en moi. J'ai essayé alors de me débattre mais c'était trop tard.
- ...
- Puis il m'a laissé là et je suis restée prostrée, débraillée durant de longues minutes à même le sol humide de je ne sais quoi ... Quand je suis repartie, j'ai caché mes larmes sous de grosses lunettes de soleil mais j'étais repue ... Je l'ai recroisé en sortant mais il m'avait ignorée avec mépris. Qu'espérais-je d'autre ? Je suis méprisable, c'est vrai ...
- Veuillez éviter ce genre de conclusions inappropriées tellement la situation est complexe, Flower ...
- C'était juste mon sentiment à ce moment-là.
- Etiez-vous culpabilisée ?
- Oui, bien sûr ...
- Par rapport à quoi ?
- Par rapport à moi-même, puis mon mari qui ne méritait pas ma trahison.
- Donc, je me répète : vous n'êtes pas si méprisable que cela ... Quelqu'un d'autre est au courant ... Vous n'avez pas été surprise ?

- Par miracle non mais j'imagine que ce connard a dû se vanter auprès de qui veut l'entendre ...
- C'était la seule fois que ça vous est arrivé ?
- Non, et c'est là que le bât blesse ... Je suis esclave de mes pulsions.
Par Flower - Publié dans : Flower - Psychanalyse
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Laissez vos messages ...

Je recherche quelques volontaires pour commenter la perception que vous avez des différentes héroïnes du blog. Cela m'aiderait beaucoup de connaître votre avis. Cliquez sur le nom correspondant pour être redirigé directement sur la page correspondante.



Qui suis-je ?

Moi c'est Flower ... Je n'ai pas de talent particulier pour l'écriture mais j'adore la littérature érotique (et le sexe en général mais ça, vous verrez plus tard si vous êtes gentils). Aussi je me lance dans l'aventure du blog avec cette volonté.

Si le blog peut vous paraître décousu, c'est volontaire. J'aimerais le rendre un peu interactif et attractif. Votre mission, cher lecteur, consistera à assembler le patchwork des publications ... Vous verrez, ce n'est pas très difficile :)


Voilà et gros bisous de bienvenue.



Vous êtes  à être venus me voir  ... (Personne n'en saura rien :))

 

 

Retourner à l'ACCUEIL

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire sexe lien dur

Exprimez-vous ...

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Dites-moi ...

W3C

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus