Mardi 19 septembre 2 19 /09 /Sep 16:48
C'est arrivé l'année dernière.

Mon mari est un homme que j'adore par dessus tout mais quelques conflits subsistent entre nous.

D'une part, c'est quelqu'un d'accaparé par son travail à l'étranger et il lui arrive de partir pour plusieurs jours, voire pour plusieurs semaines loin de notre foyer me laissant seule. L'ennui, c'est que je n'aime pas être seule et un mari perpétuellement absent est loin de ma conception de la famille.

Par ailleurs, c'est quelqu'un d'obsédé du sexe. Après de notre rencontre, il y a presque une dizaine d'années, il m'a convertie, moi la prude et très catholique Flo, à une sexualité débridée, sans limite qui m'a valu une réputation d'être une des pires salopes qui existent dans le milieu que nous fréquentions. Nous avions tenté tout ou presque et plusieurs films ont été témoins de cette époque. Mais voilà, comme pour une overdose à la drogue, j'ai tout arrêté, arrêtant de fréquenter le milieu du sexe qu'affectionnait particulièrement mon mari, et moi avec, il y a de cela trois ans ... Cette époque correspondait à la période où mon mari après cinq ans de vie commune, m'a fait sa demande en mariage mais également à sa prise de responsabilité au sein du ministère des affaires étrangères. C'était l'occasion de raccrocher les crampons, lui avais-je dit. Il n'était pas du tout d'accord mais il a respecté mon choix. Alors depuis, je suis toujours sa chose avec laquelle il se permet son éxubérance sexuelle sans retenue et je lui suis devenue exclusive. Le terme "fidèle" ne convient pas réellement car si avant, je couchais avec d'autres partenaires, c'était toujours avec son aval. Il a essayé de se comporter similairement à moi mais lui était tellement dépendant du plaisir sexuel permanent qu'il ne put respecter notre pacte de fidélité. Il se mit à avoir des maîtresses aux quatre coins de la planète. Il est vrai que cet homme grisonnant aux yeux gris proche de la soixantaine, ancien sportif, érudit avait un charme magnétique auquel peu de femmes de tous âges pouvait résister. Moi-même, je n'avais pas pu à l'époque de notre rencontre, à même pas vingt ans. J'eus du mal à accepter de devoir le partager mais je ne pouvais me résoudre à le quitter aussi j'acceptais cet état de fait. Je lui fit seulement promettre de ne pas m'exposer ses liaisons de quelque manière que ce soit. Moi de mon côté, je respectais un devoir de fidélité sans faille.
Par Flower - Publié dans : Flower - Confessions d'une femme adultère
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Laissez vos messages ...

Je recherche quelques volontaires pour commenter la perception que vous avez des différentes héroïnes du blog. Cela m'aiderait beaucoup de connaître votre avis. Cliquez sur le nom correspondant pour être redirigé directement sur la page correspondante.



Qui suis-je ?

Moi c'est Flower ... Je n'ai pas de talent particulier pour l'écriture mais j'adore la littérature érotique (et le sexe en général mais ça, vous verrez plus tard si vous êtes gentils). Aussi je me lance dans l'aventure du blog avec cette volonté.

Si le blog peut vous paraître décousu, c'est volontaire. J'aimerais le rendre un peu interactif et attractif. Votre mission, cher lecteur, consistera à assembler le patchwork des publications ... Vous verrez, ce n'est pas très difficile :)


Voilà et gros bisous de bienvenue.



Vous êtes  à être venus me voir  ... (Personne n'en saura rien :))

 

 

Retourner à l'ACCUEIL

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire sexe lien dur

Exprimez-vous ...

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Dites-moi ...

W3C

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus