Jeudi 16 novembre 4 16 /11 /Nov 14:44
Je le regardais avec une moue boudeuse an voyant le peu d'intérêt qu'il me portait en dehors du sexe ... Ne représentais-je rien d'autre me posais-je encore comme question ? Ses yeux brillants semblaient n'exprimer rien d'autre qu'un profond ennui pour les obligations amoureuses qui ne lui apportaient directement aucun plaisir.

Découragée ...

Il sembla faire un effort surhumain pour sortir ces quelques mots ...

- On va se balader ...
- Où ça ?
- Je ne sais pas ... En Normandie par exemple ...
- Je te rappelle que je n'ai rien à me mettre : tu as envoyé mes frusques au pressing.
- Ah oui ... Il doit rester des vêtements de mon ex dans l'armoire de la chambre.

Il disait ça comme ça ... Sans aucune délicatesse ... Comme si je passais naturellement après son ex qui avait occupé le territoire avant que je ne me ramasse les restes ...

Cela me vexa profondément mais je ne laissais rien paraître. En même temps cela n'ajouta que plus de détermination à le conquérir totalement ... J'en eus des picotements au bas-ventre ...

Je revins dans la chambre, témoin de nos ébats et me mis à inspecter l'armoire en question. Il y avait effectivement des vêtements de femme ... et qui faisait à peu près ma taille ... sauf pour les soutien-gorges : son ex devait faire un bonnet E. Tant pis, je laisserai mes seins libres.

Je dénouais la serviette autour de ma tête puis laissais mes cheveux en cascade sur mes épaules, ondulés par l'humidité. Je pris mon temps : tiens, un string en dentelle vert. Elle avait visiblement bon goût, cette ex.

Je ne pus m'empêcher de pester à haute voix : "Quelle salope ... Aucune classe" ... Comble de la jalousie et de la mauvaise foi ...

Le mettais-je ? Oui ? Non ? Quelle humiliation de partager les dessous d'une femme ! Qui plus est de l'ex de mon Homme ... Je fronçais les sourcils puis je haussais les épaules ... Après tout, j'étais assez mal placée pour faire une crise de jalousie, n'ayant moi-même pas réglé mes propres problèmes. Je choisis une robe chinoise rouge à motifs, sans manches. Au niveau chaussures, il y avait le choix : mais comme elle chaussait plus grand que moi, je dus me rabattre sur des mules à talons. Par ce froid hivernal, ce n'était pas très judicieux mais tant pis ... Tout juste, je dus enfiler des collants ...

"Il faut souffrir pour plaire ma chérie", me dis-je en mon for intérieur.
Par Flower - Publié dans : Flower - Confessions d'une femme adultère
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Laissez vos messages ...

Je recherche quelques volontaires pour commenter la perception que vous avez des différentes héroïnes du blog. Cela m'aiderait beaucoup de connaître votre avis. Cliquez sur le nom correspondant pour être redirigé directement sur la page correspondante.



Qui suis-je ?

Moi c'est Flower ... Je n'ai pas de talent particulier pour l'écriture mais j'adore la littérature érotique (et le sexe en général mais ça, vous verrez plus tard si vous êtes gentils). Aussi je me lance dans l'aventure du blog avec cette volonté.

Si le blog peut vous paraître décousu, c'est volontaire. J'aimerais le rendre un peu interactif et attractif. Votre mission, cher lecteur, consistera à assembler le patchwork des publications ... Vous verrez, ce n'est pas très difficile :)


Voilà et gros bisous de bienvenue.



Vous êtes  à être venus me voir  ... (Personne n'en saura rien :))

 

 

Retourner à l'ACCUEIL

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
annuaire sexe lien dur

Exprimez-vous ...

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>

Dites-moi ...

W3C

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus